Comment favoriser le sommeil de mon bébé

Sommaire

Vous êtes aux prises avec des problèmes de sommeil chez les nourrissons ? Le sommeil des bébés est très différent de celui des adultes. La plupart de choses qui poussent les parents à s’interroger sont des comportements en réalité normaux du point de vue du développement du bébé. Par exemple, les nouveau-nés ont besoin de se nourrir fréquemment (8 à 12 fois toutes les 24 heures), et la transition vers des périodes de sommeil plus longues et consolidées est progressive.

En général, nous ne devrions pas nous attendre à ce que les bébés dorment plus de 4 à 5 heures d’affilée jusqu’à ce qu’ils aient au moins 3 mois. Mais cela ne signifie pas que nous ne pouvons pas améliorer les choses. Au contraire, nous pouvons faire beaucoup pour favoriser leur sommeil.

Si quelques fois, les troubles du sommeil chez le nourrisson peuvent être imputables à un trouble d’ordre médical, dans cet article, nous nous concentrerons sur d’autres coupables. Nous passerons en revue les obstacles quotidiens sur la voie de nuits plus faciles et plus reposantes pour le bébé et dispenserons quelques conseils qui devrait favoriser le sommeil du nourrisson.

Pas de gouter avant le dodo

C’est probablement la raison numéro un pour laquelle les bébés ont du mal à s’endormir. Lorsque vous nourrissez votre bébé juste avant de le coucher dans son berceau, il associera l’allaitement au sommeil – surtout si vous le laissez s’endormir au sein. Ce n’est peut-être pas un problème à 19 heures, mais cela peut le devenir lorsqu’il se réveille à 3 heures du matin.

Une chambre à coucher et des conditions qui favorisent le sommeil

Vous avez passé votre grossesse à chercher le CD de berceuse parfait et une literie confortable pour la chambre de votre bébé. Mais malgré votre travail acharné, il se peut qu’elle ne soit pas à l’aise. Certains bébés sont très sensibles à leur environnement externe et interne. Ils peuvent être gênés par la sonnerie du téléphone, la sensation d’une étiquette de vêtement, ou même des sensations dans leur corps, comme la digestion des aliments. Les bébés peuvent ignorer ces sensations pendant la journée, quand il y a beaucoup de bruit, mais c’est beaucoup plus difficile la nuit.

Des solutions pour dormir : Rendre son environnement aussi apaisant que possible. Si vous n’êtes pas sûr de ce qui le dérange, commencez par enlever les étiquettes de son pyjama, utilisez des draps plus doux et assombrissez sa chambre. Et si les parents pensent que les bébés ont besoin de beaucoup de couvertures, il se peut que votre petit ait trop chaud. Sentez son cou et ses oreilles, si elles sont chaudes, enlevez une ou deux couches de vêtements.

Un minimum de stimulation

D’autre part, votre enfant peut être contrarié par le manque de stimulation dans la pièce, surtout s’il a moins de 4 mois. Les bébés étaient constamment tenus, bercés et touchés dans l’utérus, et il y avait toujours un bruit blanc. Beaucoup de bébés ne peuvent pas se détendre car ils manquent ce calme rythmique. Un emmaillotement serré peut aider à recréer cette sensation d’utérus ; cela peut fonctionner pour les bébés jusqu’à l’âge de 4 mois au moins, et parfois bien au-delà.

Mais pas trop quand même !

Qu’il soit jeté en l’air par son papa, qu’il regarde une vidéo ou qu’il fasse simplement des éclaboussures dans la baignoire, votre bébé passe peut-être ses soirées à faire exactement le contraire de se détendre. Non seulement il pensera qu’aller au lit équivaut à manquer de plaisir, mais ces bons moments peuvent rendre un bébé déjà endormi trop fatigué. Lorsque cela se produit, il lui est en fait beaucoup plus difficile de s’endormir. Et il se réveillera plus souvent pendant la nuit.

La solution du sommeil : Transformer sa routine du coucher. Oubliez les chatouilles et remplacez-les par un massage, une berceuse, une histoire ou des emmaillotements pour un bébé plus jeune. Et évitez les vidéos et émissions : la télévision est stimulante et rend l’endormissement plus difficile.

Faites également attention à votre humeur : si vous êtes tendue, votre bébé s’en apercevra probablement. Lorsque vous le préparez pour aller au lit, vous devriez aussi ralentir. Bougez doucement et tamisez les lumières. L’heure du coucher devrait être un moment confortable avec votre enfant.

Vous devez également tenir compte du tempérament de votre bébé lorsque vous choisissez un rituel. Tous les éléments conseillés pour la détente ne sont pas relaxants pour tous les bébés. Même le bain peut être un geste à éviter. Certains bébés les trouvent excitants et s’énervent. Si c’est le cas, déplacez l’heure du bain à un moment plus précoce de la journée

Davantage de promenades en plein air

Trop fatigué pour aller faire une promenade avec le bébé avant 15 heures, ou trop occupé pour ouvrir tous les stores ? Garder votre bébé dans le noir peut être la cause de son horaire de sommeil décalé. Les nourrissons qui sont plus exposés à la lumière pendant la journée dorment mieux. Solutions pour le sommeil : La clé est l’exposition à la lumière du matin. Elle inhibe la mélatonine, une hormone qui régule le cycle veille-sommeil, afin qu’elle atteigne son maximum au bon moment. Déplacez la chaise haute ou l’oreiller d’allaitement de votre bébé à l’endroit le plus ensoleillé de la maison et nourrissez-le à cet endroit.

Une promenade matinale est également une bonne idée, même par temps nuageux, mais si ce n’est pas possible, allumer un tas de lampes est un bon substitut, des lampes de luminothérapie étant sur ce point la meilleure solution. Mais n’oubliez pas de les tamiser une heure ou deux avant de vous coucher.

Partager sur facebook
Share on Facebook
Partager sur twitter
Share on Twitter
Partager sur linkedin
Share on Linkdin
Partager sur pinterest
Share on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *